imagesBORDEAUX (Reuters) - L'ancien ministre UMP Eric Woerth a été de nouveau mis en examen jeudi dans l'enquête sur Liliane Bettencourt, cette fois pour "recel" de 150.000 euros qui auraient financé la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007.

 


images-1Salut Eric, c’est Juppé ! Bienvenue dans ma bonne ville de Bordeaux ! Ah, ça fait plaisir de voir que je ne suis pas le seul à morfler pour protéger les conneries de mon chef ! Entre niqué de la république, faut bien se soutenir mon pote ! Moi c’est Chirac, toi c’est Sarko... Ah eux l’arnaque, à nous l’cachot ! Je vais te faire visiter les lieux : Le palais de justice, la cellule de garde à vue, la maison d’arrêt, le cachot et les oubliettes ! Et puis je vais te présenter à Raymond, Marcel et Dédé, les matons qui tapaient la belotte avec moi quand j’étais mis en examen... Je t’aurai bien présenté à la Ginette, la prostitué qui venait nous vider la réserve à grand cru, mais elle ressemble trop à la mère Bettencourt ! Allez, je te laisse Eric... T’inquiètes pas... Tu verras, 5 ans, ca passe vite !